Posez une question sur la candidature d’Hélène Desson

2.43K viewsCandidats au CA

(Cette candidature est arrivée hors délai. Les grands électeurs devront se prononcer quant à sa validité)

Profession de foi de Hélène Desson (125 mots)

Bonjour,
Je suis Hélène Desson, spéléologue amatrice autonome, fiancée à Thibaut Tschofen, spéléologue confirmé. Nous habitons en Maine et Loire et nous n’avons pas encore d’enfants.
Je pratique la spéléologie depuis bientôt 3 ans.
Cette olympiade je me suis engagée au poste de secrétaire au sein de mon CSR. C’est une découverte pour moi, et j’aime prendre ma part pour 
soutenir et défendre notre cause.
J’aime le travail d’équipe, écouter et réfléchir en groupe, avoir des objectifs, persévérer et développer la cause féminine. Créer et partager dans une bonne ambiance, c’est important pour moi.
Je suis motivée pour découvrir, comprendre et améliorer le développement de notre fédération.
Je présente ici ma candidature au conseil d’administration de notre fédération pour poursuivre le développement du projet fédéral.  

Question is closed for new answers.
Marked as closed
0

La candidature est acceptée par l’Assemblée générale

Consultez le rapport de vote

Changed status to publish
1

Je suis généralement plutôt pour accepter un max de candidature, on manque trop de personne motivée. Mais là plusieurs choses me dérangent :

1 – comme le dit Hélène V, c’est une porte ouverte à tout autre retard (mais dans le fond pourquoi pas ?)

2 – je me posais des questions sur la motivation a diriger une fédé quand on pratique une activité depuis 3 ans. Mais Véronique vient de répondre à cette question en indiquant : “si ça peut permettre à deux garçons de plus d’être élus, je veux bien me présenter“…. Ça sentait la candidate qu’on est allé chercher en dernière minute pour les quotas, pas très sympa…

Je suis donc plutôt partisan comme le propose Marie Françoise et comme l’accepte Hélène D par la suite de ne pas l’élire au CA mais qu’elle soit nommée chargée de mission. L’an prochain et dans les temps si ça lui convient elle pourra tout à fait candidater au CA.

Olivier GUERARD – GE CSR O

Edited comment

En effet, c’est une porte ouverte à tous les autres retards.

Pour autant voici quelques éléments d’éclaircissement mérités : j’ai eu envie de me présenter dès qu’il y a eu les appel à candidatures mais d’une part :
– entre les présidents invités à siéger et l’élection du CA je n’avais pas bien vu les nuances… Aussi bien j’envisageais de suppléer ma présidente… (ce qui témoigne bien de mon inexpérience d’une part mais aussi de mon intérêt pour ce procédé démocratique)
-D’autre part, je me suis questionnée longuement sur ma légitimité à proposer ma candidature moi petite spéléologue amatrice peu expérimentée (ayant le vertige et même pas initiatrice) c’est la discussion avec un président de CSR qui m’a convaincue de tenter le coup. Quoi qu’il advienne, le résultat m’ira très bien.

Enfin et je crois que c’est une possibilité à souligner : HV soulignait qu’un second appel à candidatures pourrait aussi se tenir avant la prochaine AG… De mon point de vue, ce second appel pourrait peut-être toucher des personnes qui comme moi ont pu douter de leur crédibilité/légitimité…

0

@Olivier G

nos textes ne demandent pas aux candidats d’avoir 3 ans d’ancienneté. D’ailleurs les années d’ancienneté ne sont pas forcément un gage de bonne gestion, quand on voit un déficit record, un budget équilibré proposé sur la base d’une projection farfelue de prises de licences, de 5 Euros d’augmentation de toutes les licences, avec un vote proposant seulement 0 ou 2.
“Sympa” c’est à elle d’en juger et elle est déjà investie “administrativement”.
On nous a explicitement vendu un directeur administratif qui sera là pour assurer la transition, donc une certaine forme de coaching, et très vraissemblablement un président sortant qui sera au moins au bureau.
C’est aussi à nous de voir si malgré les jours de boulouts fournis pour la féminixité on va encore continuer à être montré du doigt comme n’ayant pas assez de féminine.

Certes si il y avait une OPA “hostile” de 10 jeunes dans ce cas qui se pointent au CA la discussion ne serait pas la même. La diversité avant tout et l’avenir appatient aux jeunes.

Answered question
0

Je cite MFA dans sa dernière intervention:

Lors de notre précédente AG, il a été précisé qu’il ne pouvait y avoir de votes électroniques pour les personnes. Cela repousserait donc la candidature éventuelle d’Hélène Desson à la prochaine AG.

Et donc là, à cette AGN, on va voter comment tous les votes de personnes soit: l’acceptation des candidatures, le CA, le président, les vérificateurs aux comptes ??? Par courrier postal ? Sur une prochane AGN en présentielle ?

Il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures, soient les votes électroniques de personnes sont maintenant autorisés, soient ils ne le sont pas. Il n’y a aucun texte sur LégiFrance qui autorise “temporairement” pour cause de COVID les votes à distances. Donc à partir du moment où notre fédé s’offre cette possibilité, elle fait “jurisprudence”, mais il faudra alors remettre nos textes à jour pour êtres propres.

Cdt

Answered question
1

L’AG est SOUVERAINE, mais en aucun cas il ne peut y avoir jurisprudence. L’AG apprécie au cas par cas.

Je suis moins choqué par la candidature d’un/e jeune au CA même si pas mal en retard, que celle avec juste un jour de retard d’un briscard de la Fédération qui connait parfaitement les règles, pour ne pas dire plus. N’en déplaise à la CSOE, moi GE, je ne sais pas ce que c’est qu’une candidature “annoncée”. Elle n’a fait l’objet d’aucune publication sur la liste des GE, qui détiennent le pouvoir de vote.

Il me semble que l’avenir est dans les jeunes et l’importance de la participation féminine dans nos instances, cruciale.

Posted new comment

“Annoncée” par un courrier au secrétariat, la candidature elle-même est arrivée un peu plus tard.
Les GE n’ont jamais été destinataires des candidatures, du moins avant la clôture.

Réponse du bureau:
Cette candidature est effectivement hors délai, résultant des échanges entre un président de CSR et Hélène Desson, secrétaire d’un autre CSR lors de la réalisation récente du bilan des CSR et CDS. Cette personne est très motivée. C’est la raison pour laquelle nous proposons aux GE d’accepter ou non sa candidature. Ce point a été débattu lors du dernier CA et le CA a voté à l’unanimité de demander l’avis aux GE sur la validation de la candidature d’Hélène Desson bien que non recevable selon les textes.

L’avis de la commission de suivi des opérations électorales, comme l’a rappelé Pierre n’est pas favorable à la réception de cette candidature : « pour nous cette candidature n’est pas recevable au regard des textes. Il est peut‐être dommage de rejeter une candidate féminine, mais trois semaines de retard quand même…L’avis de la CSOE étant consultatif le bureau peut demander à l’AG de se prononcer comme pour le médecin, mais dans ce dernier cas le retard n’était que de quelques heures. Cette démarche est possible mais serait assez malvenue. Une autre possibilité serait de chargé de mission cette candidate, en lui permettant d’assister au CA avec voix consultative. Si elle est motivée elle pourrait faire un travail en général dévolu aux membres du CA et pourrait être élue en 2021. »

L’article 22-4 du RI dit que “aucune candidature n’est recevable après le jour de clôture de l’appel à candidature. En cas de vacance tardive d’un poste après la date de clôture de l’appel à candidature, le bureau prend toute mesure utile pour pourvoir immédiatement à celui-ci lors de l’AG”.
Nous vivons une année exceptionnelle et comme régulièrement manquons de candidatures féminines au CA. Sur les 21 postes 9 postes sont réservées à des femmes (Code du sport). En conformité avec nos statuts et RI, nous avons reçu 6 candidatures féminines: 2 présidentes de CSR et 4 candidatures au titre du collège général. Il y a donc vacance tardive potentielle de plusieurs postes réservés aux femmes. C’est pourquoi, nous proposons de soumettre au vote des GE l’intégration dès cette année d’Hélène Desson en tant que membre à part entière du CA, s’ils le souhaitent. Lors de notre précédente AG, il a été précisé qu’il ne pouvait y avoir de votes électroniques pour les personnes. Cela repousserait donc la candidature éventuelle d’Hélène Desson à la prochaine AG.

1

Généralement, j’aime bien qu’on s’en tienne aux statuts et cette candidature aurait pu arriver plus tôt. Mais , en tout cas dans notre région, on est vraiment très contents quand, au moment du vote, une fille se lève en disant : « si ça peut permettre à deux garçons de plus d’être élus, je veux bien me présenter ». Si la candidature d’Hélène, qui en plus est une fille « chouette » et qui semble motivée, peut permettre d’étoffer un peu plus le CA, j’y suis favorable.

Answered question
0

Bonjour, si nous acceptons que cette candidature soit proposée au vote, cela signifie que pour toutes les prochaines candidatures arrivées hors délais il faudra accepter qu’il En soit de même. Quid dés lors du sens de mettre des délais à la réception dés candidatures ?  Ne peut on pas élire le nouveau ca avec les candidatures arrivées dans les temps, puis si constat qu’il reste des postes à pourvoir relancer une appel à candidature comme cela se fait lors de démission avant fin de mandat par exemple?
merci pour vos retours hèlene vidal ge csr aura

Posted new comment

Bonjour

La commission de surveillance des opérations électorales (CSOE) a émis un avis défavorable pour cette candidature qui est arrivée avec trois semaines de retard.
Pendant ces trois semaines il aurait pu arriver d’autres candidatures de la part de personnes hésitantes mais qui ont respecté la limite de date.
Donc pour nous elle ne peut être acceptée mais l’avis de la CSOE est consultatif et le CA peut demander sa validation à l’AG.
L’AG décidera et Hélène DESSON sera élue ou non.
Si sa candidature n’est pas validée rien n’empêche qu’elle soit chargée de mission et effectue des taches revenant d’ordinaire à des membres du CA en attendant la prochaine AG pour se faire élire.
Le seul d’élire une féminine vient de nos textes qui limite le nombre d’élus masculins.
Ce cas cas est tout à fait différent de celui de Jean-Noël Dubois dont la candidature, d’ailleurs annoncée, n’a eu que moins d’une journée de retard.

Bonjour,
Je suis d’accord avec vos points de vue concernant le retard d’émission de ma candidature. Et en effet, je suis tout autant disposée à prendre une responsabilité de chargée de mission en attendant le CA suivant.

0

Bonjour

quel poste(s) envisagez-vous au CA/Bureau ?

Spéléoquement.

Edited comment

Bonjour, Je ne connais pas encore le fonctionnement du CA aussi je pense rester sur une position d’observatrice attentive.

En y réfléchissant aujourd’hui, ce qui me vient ensuite c’est :

je suis d’une nature très polyvalente et consensuelle. J’apporterai mon énergie là où le groupe CA aura besoin qu’elle soit.
Mon objectif est simplement de servir notre cause commune.

Je n’envisage pas de place au bureau et j’ignore tout du fonctionnement du CA donc il m’est délicat de répondre un poste précis.

0

@Christophe P

Je parlais de jurisprudence des résultats de votes d’acceptation de telle ou telle candidature. Que le CSOE demande toujours l’avis de l’AG, n’est pas une jurisprudence à mon sens, juste l’expression du fait que l’AG est souveraine mais que la CSOE, à juste titre, donne comme le lui confère les statuts, son avis sur ces candidatures.

Answered question
1

Justement, la “jurisprudence” c’est de demander l’avis des représentants des structures déconcentrées car ce n’est pas le premier cas que nous (les membres de la CSOE) avons eu à traiter depuis que nous sommes en poste. Nous avons déjà émis un avis défavorable pour retard et laisser le choix aux représentants de décider s’ils acceptaient ou pas la candidature.

Christophe Prévot, membre de la CSOE

Answered question