Rapport moral 2019

1.70K viewsRapport moral 2019
Question is closed for new answers.
Marked as closed
1

La base de données spéléo nationale existe, c’est celle du BRGM. Elle est incomplète, contient des erreurs et n’est pas forcément mise à jour dans tous les départements. Surtout, elle met très peu en valeur le travail énorme des spéléos. La FFS pourrait prolonger (en reconsidérant) la convention avec le BRGM, développer sa propre base ou ne rien faire.

Il a été choisi de réfléchir sur la mise en base d’une base nationale FFS hébergée à la FFS. Elle ne contiendrait que des données de base (nom, coordonnées, profondeur, développement), ne gérant aucun documents soumis à droit d’auteur. Elle serait une vitrine de la vitalité des explorations en cours sur le territoire.

Il n’est pas question de remettre en cause les bases régionales qui resteraient naturellement les références pour l’information spéléologique approfondie (topo, articles, etc…). Il existe des outils modernes (web sémantique) pour faire communiquer efficacement des bases de données. C’est une des missions du groupe de travail de la commission scientifique. La synchronisation des diverses bases serait alors transparente et instantanée.

Dans ce schéma, qui reste un objectif de travail difficile à réaliser, les bases de données régionales ne seraient pas déconsidérées, mais au contraire valorisées. En effet, la base nationale renverra explicitement le visiteur sur la base régionale, quand elle existe…

Answered question
Vous affichez 1 des 11 réponses, cliquez ici pour afficher toutes les réponses.